décoration facile - fiches bricolage et décoration

fiches bricolage decoration

Accueil > Decoration interieur > Les glacis

Les glacis

Contrairement à l’utilisation du vernis qui fige les couleurs, les glacis permettent d’avoir sur une couleur uniforme et monotone des nuances, des estompages. Ce produit de finition servait jadis à reproduire et à imiter certaines matières nobles telles que le marbre ou les bois précieux. En peinture, les glacis ont depuis longtemps fasciné les grands maîtres classiques et restent encore largement utilisés par les artistes peintres contemporains

Contrairement à l’utilisation du vernis qui fige les couleurs, les glacis permettent d’avoir sur une couleur uniforme et monotone des nuances, des estompages. Ce produit de finition servait jadis à reproduire et à imiter certaines matières nobles telles que le marbre ou les bois précieux. En peinture, les glacis ont depuis longtemps fasciné les grands maîtres classiques et restent encore largement utilisés par les artistes peintres contemporains.

En décoration contemporaine, le glacis correspond à une couche de finition diluée dans une proportion importante d’eau (glacis acryliques) ou de térébenthine (glacis à l’huile) et sert à vieillir une surface murale ou en boiserie. C’est ce niveau de dilution qui produira l’effet de transparence sur la surface déjà peinte. En utilisant une éponge ou un chiffon, on peut donner un aspect plus structuré à la surface et faire apparaître des tonalités et des nuances d’une même couleur, des effets de contraste ou un aspect camaïeu associant une teinte dominante à côté des teintes voisines sinon très proches.

Les glacis à l’huile

Ce type de glacis est composé d’huile de lin ou beaux-arts pour 1/3 dilué dans 2/3 d’essences de térébenthine auxquels on peut rajouter du siccatif pour accélérer le séchage ainsi que des colorants universels ou des pigments naturels en poudre pour la teinture. L’utilisation d’un médium à l’huile est fréquente pour retarder le processus de séchage. L’utilisation de ce retardateur allonge le temps de travail et facilite l’application du glacis, notamment sur les surfaces ou les peintures trop absorbantes. L’utilisation de glacis comportant un retardateur de séchage au médium d’huile est idéal pour les patines de vieillissement : en effet, le medium jaunit en vieillissant.

Les glacis à l’eau

Le glacis à l’huile étant délicat à l’application, il est parfois utile de commencer par des glacis à l’eau plus économiques… histoire de se faire la main ! Les glacis à l’eau sont à base de peinture acrylique diluée avec de l’eau. Comme les glacis à l’huile, les rajouts de colorants ou de pigments en poudre sont également possibles. Pour un résultat plaisant, le colorant ou la pigmentation du glacis ne doivent pas être trop éloignés de la couleur de base sur laquelle il va s’appliquer.

Glacis à la bière, farine, pomme de terre…

Comme les patines décoratives, les glacis à base de bière et de farine (pomme de terre par exemple) existent aussi et peuvent être réalisés chez soi ou achetés dans les commerces conditionnés prêts à l’emploi.