Décoration facile - fiches bricolage et décoration

fiches bricolage decoration

Accueil > fiches bricolage > Comment réussir un décapage de manière écologique (...)

Comment réussir un décapage de manière écologique ?

Préserver l’environnement se trouve au cœur des nouvelles préoccupations de nombreux passionnés de bricolage. Dans ce domaine, sachez que le décapage écologique est actuellement très en vogue.

Décapage écologique, un produit décapant fait maison

L’efficacité des décapants chimiques n’est plus à démontrer, toutefois, ces derniers s’avèrent relativement polluants. Le décapage écologique se présente donc comme une meilleure alternative pour réussir votre travail de bricolage en tenant compte de la protection de l’environnement. Idée bricolage facile à mettre en œuvre, le décapage écologique vous permet également une économie d’argent importante. En effet, le coût des éléments utilisés pour cette technique est moins onéreux, comparé au prix des décapants chimiques. En plus de son très faible impact environnemental, le décapage écologique présente donc un intérêt économique.

Plusieurs techniques peuvent être mises en œuvre pour réaliser le décapage du bois de manière écologique. Sachez que vous pouvez fabriquer vous-même votre produit décapant. Voici une petite recette : Faites dissoudre 200g de carbonate de sodium dans un peu d’eau froide. Puis, mélanger 150g de farine dans de l’eau chaude, de façon à obtenir une texture plus épaisse. Ajoutez ensuite le premier mélange dans cette composition pour obtenir une sorte de gel. Appliquez-le sur la surface à décaper en vous servant d’une éponge. Pour les moulures difficiles d’accès, optez plutôt pour un pinceau. Laissez agir une trentaine de minutes, rincez avec beaucoup d’eau en frottant rigoureusement à l’aide d’une brosse.

Décapage écologique, les autres techniques

Faire soi-même son produit décapant s’avère intéressant pour les amateurs de bricolage. Mais vous pouvez également opter pour le décapage thermique. Cette technique se montre d’ailleurs plus judicieuse si le bois à décaper comporte plusieurs couches de peinture. Comme son nom l’indique, elle se base sur l’utilisation de la chaleur. Sous l’action de celle-ci, la peinture perd toute résistance, elle se gonfle, se dilate et s’écaille. Après cette étape, il ne vous reste plus qu’à vous servir d’un couteau de peintre pour enlever les restes de peinture. Veillez à ne pas trop approcher la flamme afin d’éviter de brûler le support.

Pour les vrais menuisiers, le ponçage reste la meilleure solution. Cette technique permet en effet de décaper le bois. A la fois écologique et efficace, cette méthode nécessite toutefois un travail de longue haleine. Avec le ponçage, les vernis et les couches de peinture disparaissent définitivement pour mettre à nu le bois naturel. Le ponçage avec un rabot n’est toutefois plus de mise, très fatigante, cette méthode a laissé sa place à l’utilisation de ponceuses vibrantes. Pratique et relativement économique, cet outil vous offrira un meilleur résultat de ponçage et un gain de temps considérable.