Décoration facile - fiches bricolage et décoration

fiches bricolage decoration

Accueil > fiches bricolage > Bricolage maison > Zoom sur le fer et la lampe à souder en bricolage.

Zoom sur le fer et la lampe à souder en bricolage.

En plomberie, en électricité ou pour des réparations diverses, le fer et la lampe à souder sont deux outils indispensables. Ils sont très maniables et très sécurisants. Nous portons ici une attention particulière à ces deux instruments utiles, afin de connaître dans les détails leurs utilisations et leur mode d’emploi.

Le fer à souder et son utilisation en bricolage

Le fer à souder, dans sa forme actuelle est très pratique. Il est généralement muni d’un manche en bois ou en plastique, optimisant son caractère ergonomique, et d’une panne en cuivre. Cette dernière est chauffée par une résistance électrique dont la puissance varie entre 30 et 500 W en fonction de la destination du fer à souder. Il existe entre autres des pannes droites ou courbes destinées à l’électronique et à l’électricité, coupe-nylon pour les textiles et même interchangeables pour la pyrogravure sur bois. Il existe également des fers à souder rapides, en forme de pistolet et dont la panne est filiforme. Ces derniers sont très pratiques en modélisme, en électronique et en électricité.

Après chaque utilisation, la panne du fer à souder devient sale et utilisée comme telle, elle se montre moins efficace. En d’autres termes, avant chaque utilisation, frottez la panne sur une pierre ammoniacale. Ensuite, recouvrez la panne d’une fine couche d’étain. Pour ce faire, branchez le fer à souder et quand il a atteint sa température maximale, faites fondre un peu d’étain sur la panne. Essuyez l’excédent d’étain avec un chiffon. Pour souder, décapez les pièces à souder avec de la toile émeri et un flux décapant. Disposez la panne du fer sur les points de jointure des pièces à fixer pour les chauffer puis faites fondre deux gouttes d’étain sur ces dernières.

La lampe à souder et son utilisation en bricolage

La lampe à souder sert également à fixer deux éléments, mais la soudure obtenue est beaucoup plus résistante que celle à l’étain. La soudure à la lampe utilise la technique du brasage, les baguettes de brasage fondant généralement à une température située entre 600 à 750° C. Une lampe à souder est munie d’une cartouche de gaz butane jetable enveloppée par une cloche en acier, d’un brûleur en laiton, d’un manche ainsi que d’une molette pour le réglage de la flamme. Le brûleur est interchangeable : brûleur à flamme enveloppante pour la soudure et le dégel de canalisations, un brûleur à flamme en aiguillon pour les travaux de précision et une buse plate pour décaper la peinture.

Pour braser avec une lampe à souder, il convient en premier lieu par décaper les pièces à souder. Une toile émeri, une lame ou une meuleuse peuvent être utilisées pour ce faire. Appliquez ensuite du flux en pâte destiné aux brasures sur les pièces. Chauffez les pièces et approchez la baguette de soudure en la faisant fondre pour assembler les pièces. Pour souder deux tuyaux en cuivre en plomberie, utilisez la technique du brasage par capillarité. Emboîtez les deux tubes et chauffez la jointure jusqu’à ce que les tubes deviennent rouge. Ecartez un peu la flamme et faites fondre la baguette grâce au contact du cuivre sur les jointures. Le liquide de métal fondant remonte automatiquement entre les deux pièces.