Décoration facile - fiches bricolage et décoration

fiches bricolage decoration

Accueil > Objet déco & design > L’univers des lampes-robots par Eric Claverie

L’univers des lampes-robots par Eric Claverie

Donnant libre cours à son imagination, Eric Claverie crée toute une collection de luminaires aux allures de robots de l’espace. Ce créateur prône le design artisanal et écologique et puise ses ressources dans les objets de récupération.

Le slow et écolo design vu par Eric Claverie

Plus connu sous son nom d’artiste KikiDesign, Eric Claverie s’amuse à détourner les objets de leur usage habituel pour en faire des oeuvres d’art uniques. En effet, ces créations sont fabriquées à la main et proviennent de l’assemblage d’objets de récupération. En d’autres termes, son atelier joue le rôle d’un lieu de recyclage de ferrailles et d’autres objets de casse. Ces inventions s’orientent principalement vers le mobilier et les luminaires design. La plupart arborent un design original, parfois amusant comme les lampes–robots, avec leur corps en métal.

Eric Claverie commence sa carrière professionnelle dans le milieu du numérique : photogravure, graphiste et maquettiste. Ayant la fibre créative, il décide de lancer son atelier de design slow et écolo. Le qualificatif de slow design vient du mode de fabrication artisanale, en opposition à la production industrielle. Pourquoi écolo ? Le créateur apporte sa contribution à l’environnement en recyclant de vieux articles. Il se fournit gratuitement en matières premières sur les trottoirs et auprès des ferrailleurs et les transforme dans son atelier.

L’invasion des lampes–robots

Au-delà de la création, Kiki Design propose des objets fonctionnels. Parmi ses créations, les lampes–robots retiennent l’attention. D’ailleurs, ces articles occupent deux rubriques sur le site boutique de l’atelier. Leur allure de jouets font sourire et rendent nostalgiques, réactions normalement attendues par Eric Claverie quand les gens voient ses créations. À l’instar de la lampe D2R1 dont le nom rappelle le célèbre robot R2D2 dans Starwars. Mais attention, ces petits bonshommes de métal valent une petite fortune. En effet, une lampe–robot Kiki Design atteint facilement 580 euros (livraison gratuite en France).

La lampe Hal Hogen, couleur métal et rouge, figure dans cette catégorie. Le corps d’Hal Hogen est composé d’un mini-batteur de cuisine, d’un globe encastrable et d’une plaque en acier. Il porte aussi un voyant rouge et un interrupteur à levier. Sur sa tête protégée par une cloche transparente, on retrouve des tuyaux de douche et des manchons en cuivre. En guise d’yeux, le créateur a apposé des morceaux de voyants verts. Ses membres rassemblent encore des éléments en aluminium, en laiton et diverses pièces de plomberies. Du haut de ses 40 cm, Hal Hogen éclaire du bout de ses deux bras en laiton flexible.