Décoration facile - fiches bricolage et décoration

fiches bricolage decoration

Accueil > Revetements déco > Revetements de sol | les carrelages : carreaux cuits, (...)

Revetements de sol | les carrelages : carreaux cuits, tomettes, carreaux non cuits, pierre.

Les qualités différentes sont fonction du calibrage, de la régularité des coloris.

Des carreaux cuits rouge foncé, crème, blanc. Leurs formes diverses y ajoutent beaucoup de charme : carrés, hexagones, (appelées « tomettes ») losanges, navettes, trèfles, formes provençales. Elles peuvent être recouvertes d’une couche d’émail incolore ou teintée.


Revetements de sol | Le carrelage

Les carreaux cuits

En grès cérame, ils sont très durs, vitrifiés dans la masse et résistent bien aux graisses, aux acides, à la chaleur (cuisine, salle d’eau, etc.). Dimensions les plus habituelles : 10 X 10 cm et 12,5 X 12,5 cm. Poids 22 et 26 kg au mètre carré. Les qualités différentes sont fonction du calibrage, de la régularité des coloris.

En demi-grès, ils sont moins durs, partiellement vitrifiés.
En terre cuite, non vitrifiés ils sont par conséquent légèrement poreux.

Leurs couleurs de carreaux cuits

rouge foncé, crème, blanc. Leurs formes diverses y ajoutent beaucoup de charme : carrés, hexagones, (appelées « tomettes ») losanges, navettes, trèfles, formes provençales. Elles peuvent être recouvertes d’une couche d’émail incolore ou teintée.

Les terres cuites de couleur rouge brique sont bien à leur place dans un pays ensoleillé ; elles atténuent la réverbération de la lumière méridionale.

Il est indispensable de les choisir de couleur claire si elles sont utilisées dans une maison moyennement éclairée.

Vernies, elles sont plus lumineuses.

Ponctuées d’autres carreaux noirs ou noirs et blancs, elles peuvent donner beaucoup de gaieté à une salle à manger rustique, plus de légèreté a une véranda, un couloir, un jardin d’hiver.
Elles s’emploient dans les salles à manger, salles de séjour et même dans les chambres.

Elles donnent une allure très personnelle et charmante à une maison de campagne.

Entretien des carreaux cuits

Balai de crin ou aspirateur. Lavage avec eau chaude et savon noir. Rincer à la serpillière. Sur les carrelages vernissés, les taches partent avec du vinaigre chaud ; laver ensuite.

Pour les carrelages rouges, après balayage, passer une couche d’huile de lin teintée de rouge de Venise. Faire briller avec un chiffon de laine. Ne jamais employer ni carbonate de soude ni lessive qui pourraient faire pâlir les teintes. Procéder toujours Mandement, en essuyant au fur et à mesure.


Les carreaux non cuits

Ils sont en ciment comprimé, colorés dans la masse. Ils ont parfois tendance à dégager de la poussière, mais il caste des produits durcisseurs utilisés pour les dégagements, corridors, sous-sols, terrasses, etc.

Les carreaux en asphalte comprimé sont résistants à l’usure et non glissants.

Les dalles de pierre reconstituée sont obtenues par compression et mélange. Utilisées pour les marches d’escalier, les sols chauffants, les terrasses, etc.

Leur entretien : eau et savon. Pierre ponce fine pour les taches.

Voir aussi : les revetements de sol par cher